Indian memories – India #1

SAM_4290

Ce soir, on parle de l’Inde. J’y suis allée l’été dernier. C’était la première fois, c’était relativement court : je n’ai eu que 10 jours sur place, car c’était ma première année de travail. Ma sœur était déjà là-bas, à Pondichéry, sur le campus, pour un stage de 2 mois. J’ai vécu sur le campus, ai rencontré beaucoup d’étudiants indiens et ai visité les environs.

L’Inde, c’est une grande claque. C’est une terre de contrastes par excellence : les miséreux y côtoient la plus grande richesse, la nourriture arrache la bouche (et votre système digestif), les parfums sont entêtants (notamment les fleurs fraîches que toutes les indiennes portent dans les cheveux), la plus piètre qualité vous est vendue à deux pas de l’artisanat le plus délicat, l’hygiène est quasiment absente, la diversité des traditions et la richesse de la culture vous émerveillent…

Combien de fois ai-je eu envie de rentrer chez moi sur le champ ? Combien de fois ai-je eu la gorge serrée par la générosité de nos compagnons indiens ? Plus que je ne puisse compter. Mon séjour là-bas a été épuisant d’émotions contraires, une alternance permanente entre éblouissement et répulsion. Qu’on aime ou pas l’Inde, l’impassibilité est impossible.

J’ai aimé l’Inde. J’y retournerai un jour. Je pourrais écrire un pavé dessus, vous raconter tous les mauvais côtés, les mauvaises surprises, mais je préfère laisser parler les images et vous parler de ce que j’ai aimé de la vie à l’indienne.

J’ai aimé prendre le scooter pour aller sur la plage entre amis le soir, y collectionner des coquillages en parlant de géologie avec Shalan, observer les grosses vagues. Même s’il fallait faire abstraction des détritus, des gens qui nous regardaient avec insistance, et s’il fallait rentrer avant la nuit.

SAM_3887

SAM_3951

J’ai aimé aller au temple avec Shalan et Jhuma, me laver les pieds au robinet, entrer dans ce bâtiment aux statues pastels et décoré avec des guirlandes lumineuses (sooooo kitsch, ça me faisait penser à un casino !!) assister à une cérémonie hindoue où les brahmanes offrent les cinq éléments à la statue du dieu, lui déposer des pétales aux pieds et avaler de la cendre en sortant (oui, WTF).

SAM_3944

SAM_3905

J’ai aimé les soirées avec la bande d’amis, prendre la moto (manquer mourir plusieurs fois et voir toutes sortes de choses hallucinantes sur la route), manger en ville, aller à la fête du temple voisin (même si je ne remonterai plus JAMAIS dans une attraction à l’indienne et que les voleurs qui rôdaient partout inquiétaient même nos amis). J’ai adoré les voir chanter et danser en notre honneur, faire les pitres, être extravagants, s’amuser, tout ça sans une goutte d’alcool. Ca change tellement des soirées à l’occidentale, c’est tellement appréciable…

SAM_3899

J’ai aimé les sari des dames, l’utilisation de couleurs jugées impossibles à associer selon les canons occidentaux. Je vous jure, du vert pétard et du rouge ensemble, ça peut vous éblouir. J’ai le souvenir de tuniques sublimes, du violet avec du jaune, des tissus nobles, des associations magnifiques de leurs écharpes avec les tuniques, des coupes bien ajustées (très beau travail de tailleur…), c’est un véritable enchantement.

SAM_3911

J’ai aimé marcher dans la ville blanche à Pondichéry, ces maisons coloniales de toute beauté, si imposantes, la fraîcheur de leurs patios, les trottoirs (presque praticables, mais ils avaient le mérite d’être là, ce n’est pas le cas partout!), les dessins à la craie devant les maisons, les arbres chargés de fleurs, les statues du temps des Cholas, la promenade le long de la mer… En faisant abstraction des gens malades qui se trouvaient deux rues après, de ceux qui étaient allongés sur un terrain vague à côté, de l’insistance des regards posés sur nous, deux filles blanches seules…

SAM_3964

SAM_3982

SAM_4007

J’ai aimé les guirlandes de fleurs fraîches, au parfum si fort, utilisées pour le culte (offertes aux statuettes que chacun possède dans sa voiture, ou chez soi) et que les filles se mettent dans les cheveux -tellement beau et parfumé, si féminin.

SAM_4012

J’ai aimé la luxuriance de la végétation, toutes ces jolies fleurs et plantes inconnues, et les arbres semblables à des glycines jaunes. Et puis ce magnifique arbre aux lianes/racines sous lequel j’ai passé tant de temps à parler avec Sharu le soir (et même si en dehors du campus, ce havre de paix relatif, la nature était parsemée de détritus…). J’ai aimé les petits chiots de notre résidence, et y voir un caméléon !

SAM_3930

SAM_3937

SAM_4256

J’ai aimé acheter un sari, n’avoir aucune idée de comment m’habiller avec cet immense tissu, et me faire vêtir avec ravissement par Santhi…

SAM_4261

Et surtout, fût-ce l’anarchie à bien des endroits (la route entre autres!), j’ai réellement apprécié cette impression de liberté, de vivre dans une société moins policée que les nôtres, de pouvoir mener ma barque sans me sentir observée et réprouvée… I love you, incredible India !

SAM_3967

Publicités

3 réflexions sur “Indian memories – India #1

  1. Aha, sympa le test du sari. Et tu as été voir Auroville? Oui, chacun a sa question dessus.. :). Sinon Pondicherry, j’ai adoré! Sa promenade, sa tranquillité, ses plages moches mais désertes (bon, on était carrément hors vacances scolaires et peut etres qu’il y avaient des belles plages, mais on les a clairement pas vu! 🙂

  2. Non, je suis seulement passée à Auroville en scooter :). Mais j’y aurais bien fait un tour… Qu’en as-tu pensé? En tous cas, leur magasin des handicrafts, Kalki, c’est la tentation, je trouve!!

    La plage de l’université (me semble que c’est son nom) n’est pas trop moche, sinon 🙂

  3. Pingback: Direction Inde du Sud : les préparatifs – India #5 | Almonds and Nuts

Merci pour vos petits mots!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s